Mauxdescrisvains

Mauxdescrisvains

A HELP

enfants Alep.jpg

Dans cette ville à ciel ouvert

des gamins jouent dans la poussière

sous le regard de leurs mères

déserté de toute lumière.

 

Le sang, par les pavés, charrié

s'écoule entre leurs doigts de pieds

scène quotidienne où l'atrocité

est devenue banalité.

 

Les vestiges de l'antique cité

implorent un ciel menacé

mais nul rayon ne peut passer

la ville, déjà, est condamnée.

 

Et les gamins regardent leurs billes rouler

ignorants de la faucheuse à côté

Il ne resta de ces petits corps suppliciés

que cendres montant dans un ciel opacifié

 

Il y aura un flash télévisé

faut la voir l'horreur en instantané

bien vautré depuis son canapé

juste avant d'aller se goinfrer !

 

Quand l'homme a perdu la raison

ne reste qu'à faire son oraison

ou espérer, qu'un jour, il soit moins con  



15/12/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres