Mauxdescrisvains

Mauxdescrisvains

DEGOULUTION

république.jpg

Dans vos costards trois pièces griffés

assis dans votre bagnole blindée

vous faites le tour de la cité

montrer que vous les comprenez

ces pauvres coincés dans leur réalité

en plus ça pass'ra ce soir au J.T

 

Il faut bien prendre un peu de répit

vous, à cette heure, vous aurez déguerpi

tout au bout du monde pour un safari

offert par un de vos compères pourris

vous les avez astiqués vos précieux fusils

quelle joie quand la bête tombe sur le sable rougi

 

Assis à la table ronde

vous pensez à la belle blonde

à ce que vous lui ferez dans la pénombre

pouvoir assouvir vos fantasmes dans l'ombre

sans que ça perturbe votre p'tit monde

après tout, vous l'avez payée cette bombe 

 

Je vous vomis vous et tous vos sbires

Ce que vous souhaitez c'est nous asservir

nous assujettir et nous abrutir

pour prendre le contrôle de nos vies

 

vous êtes, de toute l'humanité, la lie

tristes sires dans vos tours climatisées

vampires assoiffés du sang des opprimés

vos exactions à répétition m'font gerber

 

Ce s'ra pas tous les jours dimanche

Faites attention à la créance

Addition salée, juste revanche

pour le pauvre peuple de France

 

Celui qui crève de faim

ou l'autre qui n'a plus rien

c'migrant sur le chemin

traité comme un vaurien

ou celui qui bat le pavé

son litron pas millésimé

pour pouvoir le réchauffer

ou celui qui a tout perdu

qui parle tout seul au bout d'la rue

et qu'on ne regarde même plus

 

Faites gaffe au retour de bâton

vous, les maîtres de la magouille

toute action entraînant une réaction

de la farce, un jour, ce sera vous les cochons.



29/03/2017
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres