Mauxdescrisvains

Mauxdescrisvains

RECUEILLEMENT

De mes sempiternels vagabondages

j'ai ramené de fabuleux coquillages

Sur le marbre, j'en ai posé un sur tes rivages

Souvenirs perdus éclaboussés de soleil et de plage

où tu te tenais au gré de nos voyages

Mais mon âme a tant de fois fait naufrage

A vouloir te rejoindre si loin à la nage

et à revenir, comme le ressac, sans aucun bagage

 

La vie, sans pitié a décimé

tes modestes rêves de sérénité

et j'ai grandi ma vie d'éclopée

vers d'autres cieux, d'autres contrées

où je voulais encore te retrouver

mais ce n'étaient que paradis frelatés

d'où le coeur revient inévitablement brisé

Marécages de la vie dans lesquels je me suis enlisée

 

Dans la douceur de ce matin qui fleurit

délicatement, je l'ai posé, bien à l'abri

Juste une petite éclaircie

dans le ciel de ma mélancolie

Je t'envoie mes mots de nostalgie

qu'importe le temps puisque encore je te chéris

 

COQUILLAGE.jpg



03/02/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres