Mauxdescrisvains

Mauxdescrisvains

INSOMNIATTITUDE

La nuit tombe comme un couteau

traverse et pénètre ma chambre noire

Ame à nue en proie aux nocturnes maux

mon regard cherche en vain une sortie illusoire

mais mille aiguillons torturent mon cerveau

Seul le vide se reflète dans les miroirs.

 

Je me perds dans des méandres hasardeux

impuissante à pourfendre ces ombres étranges

ouvrant le bal à mes démons ténébreux

Des vestiges de mon passé, apparaît la fange

J'épie, cherchant en vain un murmure heureux

mais seul le silence me hurle ses louanges.

 

Ma nuit s'étale en monochrome

les murs m'encerclent de toutes parts

dans les recoins se tapît une troupe de fantômes

échappée de mon passé hagard

laissant sur mon esprit de sordides hématomes

qui se rouvriront tôt ou tard.

 

C'est l'heure de tous les hasards

Morphée m'a laissée sur le quai de la gare

m'abandonnant comme toujours sans un regard

habituelle victime de la horde de mes cauchemars.

10370893_887271691290226_894317276082384379_n.jpg

 

 

 



16/02/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres